22 décembre 2005

[Critique] The Exorcism of Emily Rose

Lorsque Emily Rose quitte sa province, c'est pour aller étudier à l'université. Une nuit, seule dans sa chambre d'étudiante, elle est la proie d'hallucinations et d'une rencontre surnaturelle qui la laissera épouvantée. Convaincue qu'elle est harcelée par les forces démoniaques, Emily sombre peu à peu, victime de symptômes de plus en plus spectaculaires. Perdue et terrifiée, Emily demande au prêtre de sa paroisse, le père Richard Moore, de l'exorciser... Au terme du combat contre sa possession, la jeune fille trouve la mort. Accusé d'homicide par imprudence, le père Moore se retrouve au coeur d'un procès qui va ébranler les convictions de tous. Défendu par Erin Bruner, une célèbre avocate qui ne croit pas au surnaturel, Moore n'a plus l'ambition d'être innocenté, il veut simplement que tout le monde sache ce qui est réellement arrivé à Emily...

39mAlternant scènes de procès et flashbacks narrant la "possession" et l'exorcisme d'Emily Rose, le film de Derrickson se veut résolumment à part de la production horrifique hollywoodienne classique. Un parti pris audacieux et malin, tant le chef d'oeuvre de William Friedkin The Exorcist demeure intouchable dans le domaine de la terreur pure. Néanmoins, ceci pourra dérouter certains spectateurs tant le résultat tranche avec une bande annonce qu'on qualifiera de trompeuse où se retrouve condensée une majeure partie des scènes effrayantes du film. Pour autant, et si l'on ne peut s'empêcher de trouver que le film peine à trouver son identité propre - les scènes de tribunal ayant une facheuse tendance à désamorcer la tension réelle des scènes de possession - le résultat demeure des plus efficaces et intéréssants, en nous apportant, au passage, une réflexion bienvenue sur la foi et le doute. En jouant davantage sur les errements spirituels et l'agnostisme du personnage de Laura Linney, nous aurions pu assister à un petit classique du genre. En lieu et place, contentons nous de cet agréable divertissement éclairé par la performance de la jeune Jennifer Carpenter qui incarne Emily Rose avec un brio certain.


7/10

Date de sortie en salles : 7 décembre 2005

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=59130.html
http://www.imdb.com/title/tt0404032/
http://www.rottentomatoes.com/m/exorcism_of_emily_rose/
http://www.sonypictures.com/homevideo/theexorcismofemilyrose/

Posté par daimon à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur [Critique] The Exorcism of Emily Rose

Nouveau commentaire